Stabilité

Titre :

Utilisation de l’hyper oxygénation pour l’élaboration des vins rosés stables, à SO2 réduit

Origine :

Les vins rosés de Provence doivent pouvoir garder leurs caractéristiques chromatiques et aromatiques dans le temps et ce malgré les fluctuations de températures lors des nombreux transports sur terre et en mer, favorisant des phénomènes d’oxydation intenses.

Parallèlement les marchés demandent des vins élaborés avec moins d’intrant et la diminution des sulfites en vinification est un sujet prégnant chez les producteurs et les consommateurs. Le SO2 étant utilisé dans un but de stabilité et de conservation des vins, la réduction de son utilisation semble antagoniste au besoin d’une meilleure conservation des vins dans le temps.

Période :

2020-2023

Objectifs :

Il a été démontré sur cépages blancs que l’hyperoxygénation conduit à des vins plus stables chromatiquement et aromatiquement, nécessitant moins de SO2.

Ces résultats importants n’ont cependant jamais été mis en évidence en vinification en rosé, bien que la stabilité chromatique/aromatique et la diminution du SO2 soient des problématiques récurrentes dans l’industrie rosé.

De ce fait, explorer les conséquences et avantages de l’hyperoxygénation de façon approfondie sur moûts rosés semble une étape cruciale dans un soucis d’innovation constante des techniques de vinification associées aux vins rosés.

Partenaires :

  • Centre de Recherche et d’Expérimentation sur le vin Rosé

  • Institut Français de la Vigne et du Vin

Applications :

  • Améliorer l’itinéraire de vinification des vins rosés en implémentant une phase pré fermentaire d’hyperoxygénation pour la confection de vins rosés attrayants visuellement, aromatiquement et gustativement, plus stables dans le temps et nécessitant moins d’intrants.
  • Donner aux œnologues et vinificateurs des connaissances nouvelles leur permettant d’élaborer des vins expressifs, attrayants, en cohérence avec les terroirs et les cépages locaux et respectueux des attentes des consommateurs.
  • Préconiser des itinéraires de production innovants susceptibles de donner des vins avec des qualités aromatiques variées, une couleur attrayante, et une meilleure stabilité de ces deux paramètres dans le temps.