Cépages
climatique

Cépages adaptés au changement climatique

Titre :

Valorisation de la diversité variétale en réponse aux évolutions climatiques

Origine :

  • Les pratiques viticoles doivent évoluer pour face au changement climatique et permettre aux professionnels de s’y adapter. Cette adaptation de la viticulture peut prendre plusieurs voies :

    – une évolution des variétés ou des clones implantés

    – une évolution des pratiques viti-culturales

    – une irrigation maîtrisée lorsque la ressource locale le permet.

    Ce projet explore la première voie : l’adaptation des variétés de vignes au changement climatique, et en particulier leur adaptation à la sècheresse et à l’accroissement des températures estivales.

Période :

  • 2017-2022

Objectifs :

  • Deux grandes familles de variétés seront étudiées :

    – des variétés patrimoniales (anciennes, modestes) connues pour leurs qualités viticoles et œnologiques (dont on explorera l’adaptation au réchauffement climatique et à la sécheresse)

    – des variétés étrangères, récemment inscrites au catalogue national des cépages de cuve pour leurs qualités viticoles et oenologiques dans leur pays d’origine, mais également pour leur comportement positif vis-à-vis de l’évolution du climat.

    Ces critères seront étudiés particulièrement dans nos contextes régionaux.

Partenaires :

  • Chambre d’Agriculture du Var (chef de file)

  • Chambre d’agriculture des Bouches du Rhône

  • Institut Français de la Vigne et du Vin

  • Centre de Recherche et d’Expérimentation sur le Vin Rosé

Application :

  • Suivi agronomique des parcelles : évaluation de la sensibilité aux maladies, fertilité, stades phénologiques, contrôles de maturité, dégustation des baies, rendement, minivinification, pesée des bois de taille.

  • Suivi de l’adaptation de ces cépages à des conditions climatiques stressantes : méthode des apex, évaluation qualitative par rapport aux fortes chaleurs, mesure de la contrainte hydrique subie par la vigne au cours de la période de maturation, analyse des degrés alcooliques, des équilibres acides et des profils organoleptiques des vins.

    – Cépages autochtones (Plant droit, Faux Morrastel, Rousseli, Téoulier, …)
    – Cépages étrangers (Agiorgitiko, Mavrud, Tempranillo, Touriga Nacional, Pinotage, Sciacarello et Zinfandel).
    – Collection d’étude de clones de Cinsault