EDGARR Création variétale spécifique au rosé

Cépages : Innovation variétale EDGARR

Titre :

Exploitation De la sélection Génomique afin d’Accélérer la création de variétés Résistantes et qualitatives pour la filière viticole Rosé.

Origine :

Pour aider la viticulture française à réduire les intrants tout en conservant une qualité de ses produits reconnue internationalement, il est important de développer de nouvelles variétés combinant résistances aux parasites et qualités organoleptiques irréprochables.

Le cas particulier des vins Rosés et des vignobles méditerranéens n’avait pas été pris en compte dans les programmes de sélection précédents. La rencontre d’un laboratoire de génétique spécialisé dans la création variétale (UMT Génovigne) et l’équipe d’un Centre d’expertise spécialement dédié à la cause du vin Rosé (Centre du Rosé) a donné naissance à un programme original en adéquation avec les attentes des producteurs provençaux et languedociens.

Période :

2017-2019

Objectifs :

Le projet EDGARR est un programme de création variétale avec pour objectif l’obtention de variétés résistantes au mildiou et à l’oïdium et avec des qualités spécifiques à la vinification en rosé. L’originalité du projet EDGARR est de mettre à profit, les nouvelles connaissances scientifiques et techniques d’amélioration des plantes telles que la sélection génomique pour accélérer l’identification de variétés pertinente. Durant cet exposé nous présenterons les différentes étapes de ce projet et les premiers résultats

Partenaires :

  • Institut Français de la Vigne et du Vin
  • UMT Géno-Vigne® , Pôle National Rosé, Pôle National Matériel Végétal, UMT Qualinnov
  • INRA
  • UMR AGAP – Equipe Diversité, Adaptation et Amélioration de la Vigne – UMT Géno-Vigne® , UMR SVQV – Equipe Génétique et Amélioration de la Vigne
  • Centre de Recherche et d’Expérimentation sur le Vin Rosé
  • CIVP Conseil Interprofessionnel des Vins de Provence et CIVL Comité Interprofessionnel des Vins du Languedoc

Application :

Le projet EDGARR se propose donc de travailler avec l’ensemble des acteurs afin de conjointement définir les objectifs de la création variétale pour un secteur important de la viticulture française, les vins rosés. Ces nouvelles variétés doivent répondre au besoin de réduction des intrants phytosanitaires mais permettre aussi de soutenir le développement de cette part de marché pour la filière viticole française.

Ce projet comprend trois actions :

  • Action 1. Finalisation du cahier des charges des futures variétés destinées à la filière des vins rosés (idéotypes).
  • Action 2. Obtention de modèles, issus de la méthodologie de sélection génomique, pour les caractères cibles (croisements entre des variétés emblématiques Cinsaut et Vermentino et les 2 géniteurs porteurs de résistances pyramidées).
  • Action 3. Sélection d’une vingtaine de génotypes se rapprochant le plus possible des idéotypes préalablement définis dans l’action 1